Mikados

mikados

Qui ne connaît pas les mikados ?  Nan , pas le jeu ! Les autres…Petits bâtonnets sucrés enrobés de chocolat…

Et bien moi… Qui suis une grande gourmande…. J’ai fait des mikados adaptés à ma gourmandise… C’est à dire… Des mikados géants !

Mikados

IMG_6072

Attention ces douceurs sont le genre de biscuits que l’on mange s’en s’arrêter ! ça passe tout seul avec un bon café ou à l’heure du goûter ! Vous pouvez les déguiser de façons différentes, avec pistaches, noisettes, amandes concassées et chocolat noir, lait ou blanc.

J’ai fait une pâte sucré au beurre salé que j’ai marié avec du chocolat noir corsé… Un délice…

Le principe est simple, on fait des bâtonnets avec une pâte sucrée et on trempe dans le chocolat fondu . Le plus difficile et d’attendre que le chocolat durcisse avant de les manger. J’en ai mangé quelques uns en direct avec le chocolat encore chaud et ça le fait grave !!! Mais comme vous êtes des adultes raisonnables ( pas comme moi, qui mange aussi la pâte non cuite  ! ), je sais que vous attendrais quelques heures….ou pas !

Mikados


LA RECETTE

  • 130 gr de farine
  • 75 gr de beurre demi sel en pommade
  • 50g de cassonade
  • 20 gr de poudre d’amande
  • 1 oeuf
  • 200 gr de chocolat
  • Eclats d’amande, pistache, noisette…

Dans un saladier mélanger le beurre pommade avec le sucre.Il faut obtenir une crème dense. Ajouter l’oeuf, la farine et la poudre d’amande. Mélanger pour obtenir une boule de pâte. Etaler la pâte pas trop fine entre deux papiers cuisson et la réserver au frais pendant 1 heure.Préchauffer le four à 180°C. Découper des bâtonnets d’environ 12 cm sur 1/2 cm et mettre au four pendant 10 mn environ ( à surveiller ). A la sortie du four, recouper rapidement les bâtonnets avant que la pâte ne durcisse et laisser refroidir.

Faire fondre le chocolat dans un grand verre et tremper chaque bâtonnet dans le chocolat fondu, puis parsemer d’éclats de fruits secs. Laisser durcir le chocolat sur une grille avant de vous jeter dessus !!!

 


Mikados

Je vous conseille de ne pas étaler la pâte trop fine, car les bâtonnets sont fragiles. A manipuler avec précaution, j’en ai cassé quelques uns et ça énerve ! Je vous conseille aussi de goûter la pâte cru… c’est… GRAVE BON !!!

On peux faire des bâtonnets en roulant la pâte sur le plan de travail après l’avoir réfrigérée mais c’est plus long. A vous de voir quelle façon vous préférez.

Sinon que vous dire… Cette pâte un peu salé et bien beurré avec ce chocolat corsé…

ça c’est du mikado qui déchire !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *