Macarons à la pistache, coeur framboise

Macarons à la pistache, coeur framboise

Oh mais que vois-je ? Ne serait-ce pas des macarons à la pistache et à la framboise ?

Une recette classique mais qui a fait ses preuves ! L’association pistache et framboise c’est juste un petit bonheur gustatif et encore plus quand il s’agit de macaron.

Les recettes de macarons il y en a quelques unes sur le blog et j’avoue que pour cette délicieuse gourmandise ma préférence va toujours sur des parfums classiques.

Alors oui la technique des macarons demande un peu de pratique, mais une fois que tu as compris le truc ça va tout seul et comme dit le dicton qui ne tente rien n’a rien !

Alors on y croit et on se lance les yeux fermés ( pas trop quand même ) dans cette recette de macarons garnis d’une onctueuse ganache à la pistache et d’un coeur de framboise fraîche.

Macarons à la pistache, coeur framboise

Macarons à la pistache, coeur framboise


LA RECETTE

Les coques de macarons
  • 75 g de poudre d’amande
  • 75 g de sucre glace
  • 2 x 28 g de blancs d’oeufs liquéfiés
  • 75 g de sucre semoule
  • 18 g d’eau
  • 1 poignet de pistaches hachées

Mélanger la poudre d’amande et le sucre glace. Passer au mixeur quelques secondes ou tamiser l’ensemble.

Dans un récipient, mélanger 28 g de blancs d’oeufs avec le mélange amande et sucre glace. Réserver.

Faites bouillir l’eau et le sucre jusqu’a 118°C. Dés que le sirop atteint 115°C, simultanément commencer à monter les 28 g de blancs d’oeufs en neige.

Versez le sucre cuit à 118°C sur les blancs montés. Fouettez à vitesse maximum jusqu’à ce que la meringue refroidisse avant de les incorporer en 3 fois dans la préparation sucre glace/poudre d’amandes.

Mélanger avec une maryse en faisant retomber la pâte avec un mouvement de bas en haut ( la texture est bonne quand elle forme un ruban un peu épais ) et mettre dans une poche à douille lisse n°11.

Sur une feuille de papier cuisson, pochez des ronds de 2 à 3 cm de diamètre.  Saupoudrez les coques avec des pistaches hachées.

Préchauffer le four entre 150 et 160°C, chaleur tournante. Enfourner et laisser cuire pendant 20 mn . Pour la cuisson des macarons, chaque four est différent. Les coques sont cuites quand elles se décollent facilement du support.

A la sortir du four, glisser les coques sur le plan de travail et laisser les refroidir.   ( je creuse toujours l’intérieur des coques encore tiède avec le pouce pour pouvoir les garnir plus généreusement )

La ganache à la pistache
  • 110g de chocolat blanc de couverture ivoire Valrhona
  • 70g de crème liquide entière
  • 1 cc bombée de pâte de pistache
  • arôme pistache ( facultatif )

Dans une casserole, portez à ébullition la crème. Dans un récipient, faites fondre le chocolat et ajouter la pâte de pistache. Verser la crème en 3 fois et mélanger entre chaque ajout avec une maryse pour obtenir un noyau lisse et brillant. Filmer au contact et réserver au frais le temps que la ganache se cristallise mais pas trop pour pouvoir la pocher facilement par la suite.

Montage et conservation

Trier les coques de macarons par deux. Mettre la ganache en poche à douille. Garnir une des deux coques en faisant un boudin de ganache. Laisser le centre libre pour y déposer une demi framboise et recouvrir avec une seconde coque en appuyant légèrement.

Conserver dans une boite hermétique au frais pendant 24 à 48 heures. Sortir les macarons 20 mn avant la dégustation.


Macarons à la pistache, coeur framboise

Et pour une autre recette classique mais que j’adore aussi c’est par ici avec les macarons au café.

A bientôt !

Céline

4 réflexions au sujet de « Macarons à la pistache, coeur framboise »

  1. Magnifiques !! Ahlala, ils m’ont l’air divin ces macarons !!
    Et dire que je n’en ai fait que 2 fois dans ma vie !! Parce que la première fois ils étaient succulents mais la deuxième fois ils étaient durs, alors ça m’a stoppée net !! Pourtant j’ai des blancs d’œufs qui attendent sagement au congel 😉
    Bon après-midi !

    1. Merci ! ah les macarons sont capricieux 😉 Mais si ils sont dur il faut les laisser plus longtemps au frais le temps que la ganache attendrisse les coques jusqu’à 72h avant la dégustation. Il ne faut pas rester sur une mauvaise impression, alors on s’y remet ! Bon week end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *