Galette au sucre d’érable et fève tonka

galette au sucre d'érable et fève tonka

Hello les gourmands ! Je n’avais pas prévu de poster cette recette de galette des rois, mais à la dégustation fort agréable, je me suis dit qu’il fallait absolument que je la partage avec vous !

D’autant plus quand la recette réunie des techniques qui nous simplifie la vie et les kilos !

Sans parler de kilos, c’est surtout le fait d’avoir une bonne galette pas trop grasse et pas trop sucrée qui est intéressante.

Dans la crème d’amande classique, il y a en proportions égales, du beurre, de la poudre d’amande et du sucre. Ici j’ai remplacé le beurre par de la compote de pomme et le sucre blanc par du sucre d’érable en diminuant les proportions pour avoir un bel équilibre.

Parce que vous commencez à le savoir, mais autant j’aime la pâtisserie, autant je n’aime pas les gâteaux trop sucrés !

J’ai la chance d’avoir des amis qui ont fait un séjour au Canada et qui ont pensé à leur patissière préférée en me ramenant du sirop et du sucre d’érable.

Le sucre d’érable est un délicieux substitut au sucre traditionnel. Il est fait à partir d’un procédé unique de déshydratation qui conserve tous les bienfaits et le goût du sirop d’érable. Que du bonheur en somme…

L’autre technique intéressante est la pâte feuilleté rapide. C’est génial de se dire qu’en peu de temps on à une pâte prêt à l’emploi et surtout un feuilletage après cuisson qui est super léger et croustillant.

Voilà ! Vous savez tout ! Et du coup, j’ai fait les photos vite fait à la dernière minute !

galette au sucre d’érable et fève tonka

galette au sucre d'érable et fève tonkagalette au sucre d'érable et fève tonka


LA RECETTE

Pour 2 galettes de 18 cm de diamètre

La pâte feuilletée rapide

  • 250 g de farine
  • 200 g de beurre très froid
  • 125 g d’eau
  • 5 g de sel

Découper le beurre en morceaux ( ni trop petit, ni trop gros ) et le remettre au frais ou même 3 mn au congelateur si il fait chaud.

Mélanger l’eau avec le sel.

Dans le bol du robot ou à la main mélanger rapidement au crochet, la farine, le beurre et l’eau salée. Ne pas trop pétrir la pâte. Il faut que les morceaux de beurre soir encore présent dans la pâte.

Débarrasser sur un plan de travail bien fariné et former grossièrement un carré avec les mains.

Avec un rouleau à pâtisserie former un rectangle en partant du bas vers le haut. Ne pas hésiter à fariner la pâte et le rouleau régulièrement pour ne pas que cela colle.

Replier la pâte en portefeuille en commençant par le bas et en repliant le haut par dessus.

Tourner 1/4 de tour sur la droite. L’ouverture de la pâte doit être sur la droite.

Répéter l’opération une autre fois en étalant la pâte et en la repliant. Vous aurez fait 2 tours. Filmer et mettre au frais 30 mn ou 15 mn au congélateur.

Recommencer l’opération 2 fois en faisant attention que l’ouverture soit toujours sur la droite. Vous aurez fait 4 tours.

Filmer et réserver au frais jusqu’à son utilisation. idéalement la veille ou 3 jours avant. Sinon la pâte feuilletée se congèle très bien aussi.

Pour la crème patissière

  • 3 jaunes d’oeufs ( et surtout on garde les blancs pour faire des macarons ! )
  • 20 g de sucre d’érable
  • 1cc d’extrait de vanille
  • 20 g de maizena
  • 125 g de lait

Porter le lait à ébullition puis éteindre le feu. Dans un récipient, fouetter les jaunes avec le sucre. Ajouter la maïzena tamisée et bien mélanger. Verser le lait chaud sur la préparation en continuant de fouetter puis remettre le tout dans la casserole.

Cuire la crème jusqu’a épaississement sans cesser de fouetter. Débarrasser dans un plat, filmer au contact et laisser refroidir.

Pour la crème d’amande

  • 120 g de poudre d’amande
  • 50 g de sucre d’érable
  • 90 g de compote de pomme sans sucre
  • 2 oeufs
  • 15 g de maizena
  • 1/2 fève tonka rapée
  • 1 cs de rhum ambré ( facultatif )

Dans un récipient, mélanger la poudre d’amande, le sucre, la compote et la maïzena tamisée. Ajouter les oeufs, bien mélanger et râpée la fève tonka dans le mélange.

Pour la frangipane

Mélanger la crème patissière avec la crème d’amande et mettre en poche sans douille.

Montage de la galette

  • La pâte feuilletée
  • Sirop d’érable
  • un jaune d’oeuf battu

Etaler la pâte feuilletée et former deux disques. Un de 18 cm de diamètre pour le fond et un de 20 cm de diamètre pour le dessus.

Piquer le fond avec une fourchette et mouiller les bords avec de l’eau. Garnir la galette avec la crème en partant du centre vers l’extérieur.

Recouvrir avec le disque de 20 cm et souder les bords avec les doigts.

Badigeonner le dessus avec un jaunes d’oeufs mélanger avec un peu d’eau et remettre la galette au frais une petit heure.

Préchauffer le four à 180°C. Décorer la galette en dessinant des motifs avec un couteau et enfourner pour 40 mn.

Monter la température du four à 200°C. Badigeonner la galette avec du sirop d’erable et remettre au four 5 mn. Il faut que la surface soir bien caramélisée.

Avec l’absence de beurre, il est plus agréable de déguster cette galette tiède.

Avec les proportions de pâte vous pouvez faire des galettes plus grandes. Couper la pâte en deux partie égales avant de l’étaler et garder les chutes et les repliant sur elle même.


galette au sucre d'érable et fève tonkagalette au sucre d'érable et fève tonka

Alors, elle est pas belle la vie… de galette !

Je vous souhaite un trés bon week end les gourmands !

12 thoughts on “Galette au sucre d’érable et fève tonka”

    1. si c’est vrai ! D’ailleurs il manque la moitié de la galette et j’ai pris les photos la bouche pleine avant que tout disparaisse… Le pain rassis et l’eau ça ne me ferait pas de mal ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *